Intersection’elle
Saison 1 - Épisode 13 - Corps Accord: Guide de sexualité Positive

Saison 1 - Épisode 13 - Corps Accord: Guide de sexualité Positive

March 19, 2019

« Our bodies, Ourselves » est une oeuvre collective auto-publiée par un groupe de femmes de Boston en 1970 traitant de la santé reproductive et de la sexualité des femmes. Cette œuvre, qui a révolutionné le mouvement de la santé des femmes, a été actualisée plusieurs fois depuis sa première édition afin de dresser un portrait plus compréhensif de la diversité de l’expérience féminine. Repris et adapté par plus d’une vingtaine de pays dans le monde, la CORPS féministe a traduit certaines sections de l’ouvrage original en plus de collecter les témoignages de femmes de tout horizon. Tout ça, dans le but d’offrir un portrait plus adapté à la réalité québécoise, dans une perspective féministe, anticoloniale, antiraciste et non-hétéronormative. Le résultat de ce travail, « Corps Accord : Guide de sexualité positive », est maintenant disponible en librairie.

Corps Accord: Guide de sexualité Positive

En quoi consiste la notion de consentement enthousiaste? De quelles façons se vit le plaisir sexuel, seule ou avec des partenaires? Comment conjuguer désir et handicap ou maladie chronique? Et comment la société et la culture influencent-elles l’expérience de la sexualité? Des questions fondamentales qui se retrouvent bien souvent sans réponse, à une époque où on en aurait tant besoin pour faire des choix éclairés. Corps accord vient rompre le cycle de l’ignorance.

Accessible, décomplexé et inclusif, cet ouvrage est la première adaptation québécoise du classique Our Bodies, Ourselves, dont la dernière édition est parue en 2011. D’abord publié en 1971, puis maintes fois réédité et traduit en 34 langues, OBOS a révolutionné le domaine de la santé de femmes en alliant des témoignages sur leur sexualité, des points de vue féministes diversifiés et des données scientifiques. Cette véritable encyclopédie a contribué à une réappropriation du pouvoir et du savoir des femmes sur leur corps et demeure à ce jour une ressource incontournable pour toutes les générations.

http://www.editions-rm.ca/livres/corps-accord/#tab-description

https://lacorpsfeministe.org/

 

Saison 1 - Épisode 12 - Réalités et luttes intersexes

Saison 1 - Épisode 12 - Réalités et luttes intersexes

March 7, 2019

Quoique les estimations sur le nombre de personnes intersexes soient limitées, on estime que de toutes les naissances, entre 1.7 et 4% seraient des bébés intersexes, soit environ le même pourcentage que le nombre de bébés roux en Amérique du nord. Or, on ne parle que très peu de la réalité des personnes intersexes, ce qui contribue à l’invisibilisation de leurs réalités. La plupart ont eu à faire face à des chirurgies et/ou hormonothérapies forcées, en plus de traumatismes multiples. Pourtant, la diversité des corps, du sexe et les organes génitaux, et de l’apparence des gens ne devraient pas poser tant de problèmes.

Hélène Beaupré

Hélène Beaupré est militante intersexe et travailleuse sociale. Elle est impliquée au Centre de lutte contre l’oppression des genres depuis 2015. Entre autre, Elle accompagne des personnes trans et est commissaire à l’assermentation pour les changements de prénoms et de mention de sexe. De plus, elle milite et intervient dans divers milieux pour défendre les droits des personnes intersexes.

Elle a créé une formation sur les défis des personnes intersexes, qu’elle présente là où elle est demandée, par exemple, dans des organismes communautaires et des centres de femmes. Cette population est trop souvent invisibilisée et elle veut contribuer à la reconnaissance de cette communauté marginalisée. Son souhait le plus cher est que les personnes alliées utilisent leur privilège d’être entendues pour dénoncer les mutilations génitales non-consenties que vivent toujours les personnes intersexes, ici, au Québec, et qui sont une violation grave des droits de la personne. Elle est facilitatrice du Groupe de soutien intersexe de Montréal ainsi que membre du Comité visibilité intersexe.

Saison 1 - Épisode 11 - Grossophobie

Saison 1 - Épisode 11 - Grossophobie

February 18, 2019

Le corps des femmes est constamment matière à débat. Mais il y a des termes qui lorsqu’ils sont employés pour parler du corps féminin, sont davantage perçus comme étant négatifs. Grosse. C’est un mot qui fait frémir plus d’une au point de se soumettre à des régimes draconiens ou à se rendre au gym à tous les jours. Pour plusieurs, être grosse signifie être indésirable, être paresseuse et irresponsable, au point de déshumaniser les femmes qui le sont. Ce phénomène se nomme la grossophobie et désigne l'ensemble des attitudes et des comportements hostiles qui stigmatisent et discriminent les personnes grosses, en surpoids ou obèses.

Naïla (Rabel) Tremblay

Étudiante en cinéma, comédienne à temps partiel. J’ai joué dans: 30 Vies, Unité 9, Le bruit des moteurs, Avec Jeff à moto et d’autres courts-métrages. J’ai une chaine youtube ou je parle de sujets qui me touchent personnellement où qui me tiennent à coeur.

Mylène

Mylène est depuis toujours une militante contre la grossephobie. Dès la maternelle, en tant qu'enfant toutoune, ado ronde et adulte grasse, elle ne voyait rien contre son pids. Elle milite de facon authentique et à tout les jours. Elle as fait du show, du travail communautaire et prend n'hésite jamais a prendre la scène pour démystifier la vie des grosses personnes.

Saison 1 - Épisode 10 – La bande dessinée

Saison 1 - Épisode 10 – La bande dessinée

January 30, 2019

La bande dessinée au Québec a définitivement le vent dans les voiles. Depuis plusieurs années, le nombre de bédéiste augmente sans cesse, ce qui permet une plus grande diversité dans le genre, l’esthétique et les sujets abordés.

Dimani Mathieu Cassendo

Je suis Dimani Mathieu Cassendo (il/elle/iel), autrice de bande dessinée et artiste issue de la frékensité. Tu peux me tutoyer. Mon travail gravite autour de l’antiracisme, l’antisexisme, l’anti-islamophobie, le respect de tous les genres (binaires et non-binaires) et de toutes les orientations sexuelles qui incluent des parties consentant.e.s. Je me réserve le droit de refuser des contrats s’ils s’éloignent des valeurs susmentionnées ou pour toutes autres raisons qui me regardent. Inexistant est mon intérêt à élaborer un dessin commercial où des personnages euro-descendants sont en majorité.

https://cassendo.wordpress.com/

https://www.facebook.com/DMathieuComics/?

 

Val-Bleu

Val-Bleu est une bédéiste féministe montréalaise. À l’aide de sa plume faussement naïve ainsi que d’une bonne dose d’humour, elle dédramatise les situations délicates, surtout celles que tout le monde préférerait éviter…

https://www.facebook.com/bdvalbleu/

https://val-bleu.blogspot.com/

Saison 1 - Épisode 9 - Périnatalité

Saison 1 - Épisode 9 - Périnatalité

December 5, 2018

La naissance est quelque chose de grandiose en soi dans le sens qu’elle est le début d’une histoire, et que chaque année, 89 millions de ces histoires commencent. Chaque naissance est unique, avec son lot d’épreuves et d’émotions. Si on dit que ça prend un village pour élever un enfant, ça prend aussi une équipe pour mener une grossesse à terme. Malgré la médicalisation des soins périnataux au 20e siècle, d’autres professions plus anciennes et toujours d’actualité persistent et gagnent en popularité auprès des futures familles souhaitant un accouchement plus intime, plus humain. Pour le dernier épisode de 2018, nous vos présentons les métiers de sage-femme et d’accompagnante à la naissance dans toute leur beauté et leur complexité.

Annabel Gravel Chabot

Anabel est une sorcière qui a pris le chemin de la pratique sage-femme après avoir étudié le théâtre, enseigné l'herboristerie et habité ailleurs pendant longtemps. Outre la naissance, ses intérêts incluent le cannage, le collage et la lecture. Sa couleur préférée est le rose.

Sylvia Otvos

Maman de trois enfants, Sylvia Otvos est devenue accompagnante à la naissance et aux Relevailles en 2012 suite à la naissance de son dernier enfant. Ayant eu des accouchements extraordinaires avec le soutien d’accompagnantes, Sylvia a laissé sa carrière en gestion et s’est tournée vers la périnatalité afin de partager sa passion, ses connaissances et sa croyance que la naissance peut être puissante et positive. Elle fonde sa compagnie, Rock the Cradle/De la bedaine au berceau, peu de temps après, et assiste à plus de 200 naissances en six ans. En 2016, Sylvia invite d’autres accompagnantes à se joindre à son équipe et elle forme une agence bilingue qui offre une panoplie de services et d’activités en lien avec la périnatalité, incluant des cours prénataux, de l’accompagnement, des massages, des soins rebozo, des ateliers, et plus encore. Sylvia est également coach d’affaires et aide les autres accompagnantes à développer leurs propres entreprises.

Saison 1 - Épisode 8 - Travail Invisible

Saison 1 - Épisode 8 - Travail Invisible

November 30, 2018

Les sujets du travail invisible et de la charge sont de plus en plus présents dans notre univers médiatique, quoique l’AFEAS (l’Association féminine d’éducation et d’action sociale) dédie la première semaine d’avril à cette problématique depuis 2001. Ayant plus d’une définition, le travail invisible fait écho dans l’expérience de plusieurs femmes issues de tous les groupes et de toutes les strates sociales.

Camille Robert

Camille Robert est candidate au doctorat en histoire à l’Université du Québec à Montréal. Ses recherches portent sur les conflits liés au travail de reproduction sociale dans le contexte du tournant néolibéral de l’État québécois, à travers l'étude de trois grèves dans les secteurs de l'éducation et de la santé. Dans le cadre de son mémoire de maîtrise, elle s’est intéressée aux discours et aux mobilisations des féministes québécoises pour la reconnaissance du travail ménager. Ses recherches ont été publiées sous forme de livre aux Éditions Somme toute en 2017. Elle a également codirigé un ouvrage collectif sur le travail invisible des femmes au Québec, paru aux Éditions du remue-ménage en 2018.

Geneviève Vaillancourt

Geneviève Vaillancourt est une militante s’inscrivant dans des luttes féministes, étudiantes et anti-carcérales. Son parcours académique reflète ses préoccupations politiques. Elle s’est plus spécifiquement intéressée à la division sexuelle du travail militant dans les black blocs au Québec dans le cadre d’un mémoire de maîtrise en sociologie. Geneviève est actuellement inscrite dans le baccalauréat en travail social.

Saison 1 - Épisode 7 – Diversité et théâtre

Saison 1 - Épisode 7 – Diversité et théâtre

November 15, 2018

 

Le théâtre est à la fois un mode d’expression artistique et un divertissement. Depuis plus de 2500 ans, les dramaturges mettent en scène des situations réelles ou imaginées qui, au-delà de l’esthétique et de la création, font écho à l’expérience humaine du public. Alors que nos sociétés sont de moins en moins homogènes, plusieurs voix s’élèvent pour décrier le manque de représentativité dans les choix de casting, mais aussi dans le choix des histoires qui sont diffusées au grand public. Bien qu’on parle d’une part de liberté d’expression et de liberté artistique, on se demande de plus en plus à qui bénéficie réellement cette liberté.

Pascale Drevillon

Diplomée en interprétation théâtrale de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM (2015), Pascale Drevillon a eu le plaisir de collaborer avec le Centre des auteurs dramatiques (CEAD), l’INIS, Espace Libre, Télé-Québec, le Théâtre Prospero, le Théâtre d'Aujourd'hui et Centaur Theatre, ainsi que les festivals ZH, Fringe, Jamais Lu, Mode et Design, TransAmériques, Dramaturgies en dialogue et Phénomena. Sa performance remarquée dans le court métrage PRE-DRINK (Marc-Antoine Lemire, 2017) lui a valu de nombreux honneurs.

https://www.pascaledrevillon.com/

Marilou Craft

Marilou Craft est active dans le milieu des arts vivants depuis l’obtention d’un baccalauréat en études théâtrales (UQAM, 2012). En tant que conseillère artistique et dramaturgique, elle collabore principalement avec la compagnie de création interdisciplinaire féministe et queer projets hybris et avec le Centre des auteurs dramatiques (CEAD). Comme travailleuse culturelle, elle a entre autres été codirectrice artistique du festival du Jamais Lu, médiatrice au FTA, directrice des communications au OFFTA et stagiaire à la rédaction de la revue JEU. Elle s’adonne aussi à la création et à la performance, tout en développant une pratique littéraire qui sonde les limites de l’intime. Elle signe régulièrement critiques, articles, chroniques et commentaires culturels sur des plateformes variées, militant notamment contre la discrimination dans le milieu culturel. Elle étudie présentement le droit à l’Université McGill et travaille à son compte comme traductrice. Elle vit et travaille à Montréal.

https://www.mariloucraft.com/

 

Saison 1 - Episode 6 – Le cyclo-féminisme

Saison 1 - Episode 6 – Le cyclo-féminisme

November 8, 2018

Episode 6 – Le cyclo-féminisme

Depuis plusieurs années, le nombre de femmes à vélo augmente sans cesse, et ce, tant au niveau compétitif qu’au niveau récréatif. Le cyclisme est au centre du féminisme, et supporte les militantes depuis le tout début du mouvement. Pourtant, plusieurs personnes s’identifiant comme femme, non-binaire ou non-conforme, revendiquent de plus en plus le besoin d’espace de mixité choisies, où toute personne ne s’identifiant pas comme un homme cisgenre est la bienvenue. Ces besoins émanent de réelles attitudes discriminatoires entre cyclistes, de l’atelier de réparation aux compétitions, comme des comportements sexistes provenant d’automobilistes. Pour plusieurs cyclistes, le vélo est plus qu’un divertissement : il est une passion, un mode de vie, une opportunité d’autonomie.

Geneviève Anctil et Marianne Cloutier de chez Les dérailleuses

Un collectif cyclo-féministe qui veut faire disparaître les inégalités dans les divers milieux cyclistes tout en rappelant l'importance de la bicyclette dans les luttes pour l'émancipation des femmes.

Saison 1 - Épisode 5 - Métiers non-traditionnels

Saison 1 - Épisode 5 - Métiers non-traditionnels

October 25, 2018

En théorie, sauf si on se fie à la grammaire, les métiers n’ont pas de genre. En effet, il s’agit d’occupations d’abord basées sur des aptitudes et capacités, et évidemment, une passion. Or, en raison de la nature de certains métiers, nous faisons associations entre ces métiers et le genre de ceux qui les font. Les femmes qui décident d’occuper des emplois non-traditionnels, soit ceux généralement occupés par des hommes, le font par passion et conviction qu’elles sont là où elles devraient être. Le travail non-traditionnel peut être à la fois une source d’épanouissement et d’accomplissement et une source d’embuches et de défis.

Myriam Gagné

J’ai toujours aimé créer et comprendre comment fonctionne tout ce qui est tangible autour de moi. Aujourd’hui, je travaille dans l’industrie de la construction et j’ai l’opportunité de participer à bâtir des choses concrètes. Ce domaine est un milieu dynamique qui s’accorde bien avec mes intérêts. J’y ai développé ma confiance en moi et ma force de caractère pour y faire ma place. Je suis confiante que mon emploi m’apportera encore plus.

Radja Joseph St-Fort

Radja est analyste-programmeur web et SharePoint chez CMC Électroniques. Elle possède un DEC en informatique du Collège Ahuntsic et un baccalauréat en génie logiciel de l'ETS. Elle a apprit à vivre et à travailler dans un domaine majoritairement masculin en se forgeant une carapace bien confortable et, par la suite, quelques techniques d'auto-défense mentale et physique.

Saison 1 - Épisode 4 – Sports de combats et femmes

Saison 1 - Épisode 4 – Sports de combats et femmes

October 11, 2018

Des filles qui kickent des culs, littéralement et de manière figurée.

 

Amélie Chartrand

Je peux dire avec fierté qu'aujourd'hui je suis une Nak Muay (pratiquante du Muay Thai, une Poo Choi (assistante instructrice), une combattante, une athlète. Il y a 10 ans, du haut de mon 5 pieds 5, je menais large au sens propre avec mes 192 lbv. C'est la journée où j'ai monté le Mont Batur sur l'île de Bali en Indonésie où tout à changé. Quand je me suis fait littéralement tiré jusqu'au sommet par le petit monsieur Balinais. C'est de peine et de misère que je l'ai vu ce magnifique levé du soleil. Et c'est devant cette vue magnifique que mon égo à eu une des plus grandes claques de sa vie. Plus jamais je ne dépendrai physiquement de personne. C'est mon amie Ilene avec qui je voyageais l'Asie qui m'a initié au Muay Thai. Ça été le coup de foudre! À mon retour d'Asie j'ai commencé à changé mes habitudes alimentaires et commencé à prendre des cours de Muay Thai. 1 an plus je déménageais à Montréal, j'ai pris une pause de quelques années à mon arrivée. La grande Ville m'intimidait. J'ai repris du poids, et je me sentais hyper malheureuse, comme si j'étais morte en dedans. Je m'y suis remis. Avec toute la constance, la persévérance et la motivation du monde. 7 ans plus tard, je suis une fighter Class C avec 3 combats et 2 démos, une certification du Sport Authority of Thailand comme Assistante instructrice, à enseigner autant à des débutants qu'à aider à la préparation de d'autres combattants de mon club; à coacher mon équipe de compétition pendant leur match en plus de me préparer pour le Championnat National de Muay thai (20-22 octobre). Petit à petit, le Muay Thai est devenu une passion, une obsession. À toujours chercher plus d'informations et les bonnes actions à poser pour m'améliorer et progresser, parfaire ma place dans cette communauté et avec un désir profond, d'y laisser ma trace. Ce que, une étape à la fois, je réussi à faire! Le Muay Thai à changé ma vie, ma fait grandir fondamentalement et m'aide à devenir une meilleure version de moi-même à chaque jour autant en le pratiquant qu'en le partageant!

https://www.ifmamuaythai.org/

https://muaythaiontario.org/

https://muaythaicanada.org/

http://daosawanmuaythai.ca/fr/

Mélanie Havok

Je suis né à Laval un 21 janvier 1992. Ma mère a décidé de m'appeler Mélanie. Mélanie Normand-Fournier. J'ai grandi dans la même ville et j'y encore aujourd'hui. Mais un jour je compte voyager, pas qu'un peu, mais beaucoup. J'ai toujours été différente toute au long de ma vie sur tous les aspects possibles. Jamais dans la norme. La preuve... Mon rêve est d'être une lutteuse professionnelle internationale. Tranquillement , mais sûrement.

https://www.facebook.com/MelHavok/

https://www.instagram.com/melanie.havok.tcprodojo/