Intersection’elle

Épisode 5 - Métiers non-traditionnels

October 25, 2018

En théorie, sauf si on se fie à la grammaire, les métiers n’ont pas de genre. En effet, il s’agit d’occupations d’abord basées sur des aptitudes et capacités, et évidemment, une passion. Or, en raison de la nature de certains métiers, nous faisons associations entre ces métiers et le genre de ceux qui les font. Les femmes qui décident d’occuper des emplois non-traditionnels, soit ceux généralement occupés par des hommes, le font par passion et conviction qu’elles sont là où elles devraient être. Le travail non-traditionnel peut être à la fois une source d’épanouissement et d’accomplissement et une source d’embuches et de défis.

Myriam Gagné

J’ai toujours aimé créer et comprendre comment fonctionne tout ce qui est tangible autour de moi. Aujourd’hui, je travaille dans l’industrie de la construction et j’ai l’opportunité de participer à bâtir des choses concrètes. Ce domaine est un milieu dynamique qui s’accorde bien avec mes intérêts. J’y ai développé ma confiance en moi et ma force de caractère pour y faire ma place. Je suis confiante que mon emploi m’apportera encore plus.

Radja Joseph St-Fort

Radja est analyste-programmeur web et SharePoint chez CMC Électroniques. Elle possède un DEC en informatique du Collège Ahuntsic et un baccalauréat en génie logiciel de l'ETS. Elle a apprit à vivre et à travailler dans un domaine majoritairement masculin en se forgeant une carapace bien confortable et, par la suite, quelques techniques d'auto-défense mentale et physique.